Pire que le ghosting, voila le nouveau comportement amoureux qui annonce une rupture

Avec l’apparition des nouvelles technologies, de nouvelles confortables blessantes Afin de quiconque les subit ont ainsi vu Au moment

Apres le ghosting, faites donc place… au paperclipping !

Notre paperclipping est un comportement amoureux qui ressemble beaucoup au ghosting : au sein des deux cas de figure, l’absence numerique (environ messages, plus d’appels telephoniques) s’accompagne d’une absence physique.

Le contact reste rompu autant virtuellement que physiquement.

Du jo ur au lendemain, celui ou celle qui partageait jusqu’alors votre vie amoureuse disparait et ne donne plus signe de vie… Sans prendre moyen de vous expliquer pourquoi.

Ici, l’acte reste doublement douloureux : car a J’ai soudainete de votre soir s’ajoute l’incomprehension…

Ainsi, au sein des deux comportements mentionnes, les procedes seront a minimum pres similaires, a un detail pres : l’individu qui ghoste disparait et ne revient pas ; tandis que celui qui “paperclippe” revient de moment a autre, juste histoire que vous ne l’oubliez gui?re.

Celui ou celle qui paperclippe n’est nullement vraiment interesse.e avec vous.

Il.elle veut juste vous garder sous le coude, dans son catalogue de pretendant.e.s, pour ne point avoir a connaitre la “disette” amoureuse

Que vous soyez toujours interesse.e aussi s’il.elle ne vous rend pas la pareille. Ca flatte le ego.

Quel reste votre nouveau comportement amoureux annonciateur de rupture ?

Mes nouvelles technologies, l’internet et les reseaux sociaux ont demultiplie le champ des possibles pour les individus en quete d’amour : environ pretendants, environ territoires charnels accessibles, mais egalement, plus de comportements amoureux possibles.

Et on ne parle nullement que de comportements amoureux glorieux… Le progres technologique n’induit pas forcement le progres affectif.

Avec l’apparition des nouvelles technologies, de nouvelles confortables blessantes Afin de quiconque des subit ont ainsi vu Au moment. Apres le ghosting, faites donc place… au paperclipping !

Paperclipping : quel reste votre nouveau comportement amoureux qui annonce une rupture ?

Le paperclipping est votre comportement amoureux qui ressemble beaucoup au ghosting : au sein des deux cas de figure, l’absence virtuel (environ messages, plus d’appels telephoniques) s’accompagne d’une absence physique. Le contact est rompu autant virtuellement que physiquement.

Du jour au lendemain, celui ou celle qui partageait jusqu’alors votre vie amoureuse disparait et ne donne plus signe de vie… Sans prendre moyen de vous expliquer pourquoi. Ici, l’acte reste doublement douloureux : car a J’ai soudainete de ce dernier s’ajoute l’incomprehension…

Bien souvent, la victime de ghosting ou paperclipping ne le voit pas venir : elle n’a donc gui?re eu le temps en amont de se preparer psychologiquement a votre “abandon”.

Ghosting VS Paperclipping : quelles differences ?

Ainsi, en deux comportements mentionnes, des procedes sont a peu pres similaires, a un detail pres : l’individu qui ghoste disparait et ne revient jamais ; tandis que celui qui “paperclippe” revient de moment a autre, juste histoire que vous ne l’oubliez nullement.

J’ai caracteristique premiere de votre comportement ? Celui ou celle qui paperclippe n’est nullement reellement interesse.e via vous. Il.elle veut juste vous garder sous le coude, dans son catalogue de pretendant.e.s, pour ne pas avoir a connaitre la “disette” amoureuse.

Ce qu’il.elle adore plus que bien ? Que vous soyez toujours interesse.e meme s’il.elle ne vous rend gui?re la pareille. Ca flatte son ego.

Couple : d’ou vient le terme “paperclipping” ?

Le terme “paperclipping” trouve ses origines au sein d’ un ancien outil qui faisait guise d’assistant virtuel sur l’ancienne version de Microsoft Office : “Clippy”. Ce dernier apparaissait souvent dans l’ecran aussi qu’on ne l’avait nullement sollicite.

S’il est cense nous aider, il ne le faisait jamais reellement en faits. Cela paraissent ces apparitions intempestives et impromptues qui ont donne un nom a ce comportement toxique d’individus qui viennent et repartent a un guise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *