« Tous les croyants vivaient ensemble, ainsi, ils avaient bien en commun »

Lecture du livre des Actes Plusieurs Apotres

Mes freres etaient assidus a l’enseignement des Apotres et a la communion fraternelle, a J’ai fraction du pain et aux prieres. Notre crainte de Dieu etait dans tous les c?urs a la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apotres.

Tous les croyants vivaient ensemble, ainsi, ils avaient bien en commun ; ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre l’ensemble de en fonction des besoins de chacun.

Tous les jours, d’un aussi c?ur, ils frequentaient assidument le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allegresse et simplicite de c?ur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Au quotidien, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient etre sauves.

– Parole du Seigneur.

Psaume

R/ Rendez grace au Seigneur : Il est bon ! Eternel est son amour !ou : Alleluia !

Oui, que le dise Israel : Eternel reste le amour ! Que le dise la maison d’Aaron : Eternel reste le amour ! Qu’ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : Eternel reste son amour !

On m’a pousse, bouscule Afin de m’abattre ; mais le Seigneur m’a defendu. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Clameurs de joie et de victoire sous les tentes des justes.

J’ai pierre qu’ont rejetee les batisseurs est devenue la pierre d’angle ; c’est la l’?uvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux. Voici Au moment que fit le Seigneur, qu’il soit Afin de nous jour de fete et de joie !

Deuxieme lecture

« Il nous a fera renaitre pour une vivante esperance grace a la resurrection de Jesus Christ d’entre nos morts »

Lecture d’une premiere lettre de saint Pierre apotre

Beni soit Dieu, le Pere de notre Seigneur Jesus Christ : dans sa grande misericorde, il nous a fera renaitre pour une vivante esperance grace a la resurrection de Jesus Christ d’entre les morts, pour 1 heritage qui ne connaitra ni corruption, ni souillure, ni fletrissure. Cet heritage vous est reserve au sein des cieux, a vous que la puissance de Dieu garde par la foi, Afin de un salut pret a s’averer en derniers temps libre. Aussi vous exultez de joie, meme s’il faudrait que vous soyez affliges, Afin de un brin de temps libre encore, par toutes sortes d’epreuves ; elles verifieront la valeur de ce foi qui possi?de bien environ prix que l’or – votre or voue a disparaitre et pourtant verifie par le feu –, afin que votre foi recoive louange, gloire et honneur quand se revelera Jesus Christ. Lui, vous l’aimez sans l’avoir decouvert ; en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi, vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire, car vous allez obtenir le salut des ames qui est l’aboutissement de ce foi.

– Parole du Seigneur.

Evangile

« Huit jours apri?s, Jesus vient » (Jn 20, 19-31)

Alleluia. Alleluia. Thomas, parce que tu m’as surpris, tu crois, dit le Seigneur. Heureux ceux qui croient sans avoir decouvert !Alleluia. (Jn 20, 29)

Evangile de Jesus Christ selon saint Jean

C’etait apres la mort de Jesus. Le jour venu, pour le premier jour d’une semaine, aussi que les portes du lieu ou se trouvaient les disciples etaient verrouillees par crainte des Juifs, Jesus vint, ainsi, il etait la au milieu d’eux. Cela un devoile : « J’ai paix soit avec vous ! » Apres une telle parole, il un montra ses mains et le cote. Mes disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jesus leur evoque de nouveau : « Notre paix soit avec vous ! Ainsi que le Pere m’a envoye, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parle, il souffla sur eux et il leur evoque : « Recevez l’Esprit Saint. A qui vous remettrez ses peches, ils seront remis ; a qui vous maintiendrez ses peches, ils seront maintenus. »

Or, l’un des Douze, Thomas, appele Didyme (c’est-a-dire Jumeau), n’etait gui?re avec eux quand Jesus etait venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur declara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets nullement mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas mon tour dans le cote, non, je ne croirai jamais ! »

Huit journees apri?s, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, ainsi, Thomas etait avec eux. Jesus vient, aussi que les portes etaient verrouillees, ainsi, il etait la au milieu d’eux. Cela devoile : « Notre paix soit avec vous ! » Puis y devoile a Thomas : « Avance ton doigt ici, ainsi, vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon cote : cesse d’etre incredule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et notre Dieu ! » Jesus lui devoile : « Parce que tu m’as decouvert, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il existe encore beaucoup d’autres indices que Jesus a faits en presence des disciples et qui ne sont jamais ecrits dans votre livre. Mais ceux-la ont ete ecrits pour que vous croyiez que Jesus reste le Christ, le gamin de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez l’existence en son nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.